mercredi 25 juin 2008

Akoma Aya : fusion du slam et de la soul française


J'aime le mélange des genres... quoi de plus enrichissant? Si vous pensez comme moi, je vous invite à tendre l'oreille et vous laissez surprendre par ces deux splendides femmes : Mayi Slam & Sissy Divina qui forme le groupe Akoma Aya.
La première joue avec les mots et detient l'art de les faire resonner ensemble pour délivrer un message poignant, touchant et tellement sincère. La deuxième a tout d'une déesse, une voix chaude et envoutante, un feeling et une aisance à couper le souffle.

De la rencontre de ses deux talents évoluant sur des rythmes venus d'ailleurs nait un univers musicale original, porteur de sens et d'espoir. Car c'est bien d'espoir dont il s'agit quand Mayi fait transpirer ses émotions à grosse goute sur le morceau "Voyage d'une flamme" évoquant avec ferveur la situation des femmes dans le monde (titre encore plus poignant en live...)
Le titre "Créolité Urbaine" est teinté de sonorités ensoleillées qui font de lui un morceau traversant les frontières à l'image des textes... que je vous laisse découvrir sur les Myspaces :

http://www.myspace.com/akomaaya
http://www.myspace.com/mayislam

1 commentaire:

jabril a dit…

Jolis morceaux (sans parler des nanas) et belle plume pour les présenter.
Comme le nom m'intriguait, j'ai fouiné un peu.
En créole, Akoma (acomat) signifie arbre rare au très beau bois.
Pour Aya, on trouve "preuve" ou "miracle" en arabe et "rapace" en hébreux.